Logo Orchestre de ParisLogo Orchestre de Paris La discothèque
de Monsieur ONDE
logo Surprenant
#Surprenant
onde
Concerto pour piano n° 9 "Jeunehomme"
onde
Symphonie n° 83 "La Poule"
onde
L'Ouverture de Fidelio
onde
Ouverture du Freischütz
onde
Harold en Italie
onde
Tableaux d’une exposition : « La cabane sur pattes de poule »
onde
Suites de Peer Gynt, Dans l’antre…
onde
Symphonie n° 1
onde
Symphonie n° 4
onde
Symphonie n° 4
onde
Ainsi parlait Zarathoustra
onde
L’Apprenti sorcier
onde
Nocturnes « Nuages »
onde
Une vie de héros
onde
Le Chant de la Terre
onde
Passacaille
onde
Cinq pièces pour orchestre, Couleurs
onde
L'Oiseau de feu
onde
Les Cloches
onde
Jeux
onde
Le Sacre du printemps
onde
Symphonie n° 5
onde
Une symphonie alpestre
onde
Suite Scythe
onde
Parade
onde
Symphonie n° 1 "Classique"
onde
La Valse
onde
Le Tombeau de Couperin, Menuet
onde
Concerto pour piano n° 3
onde
Le Mandarin merveilleux
onde
Rhapsody in blue
onde
Les Biches
onde
Boléro
onde
Symphonie de Psaumes
onde
Concerto en sol
onde
Roméo et Juliette, Danse des chevaliers
onde
Concerto pour piano
onde
Concerto pour orchestre
onde
Concerto pour orchestre, Jeu de couples
onde
Turangalîla-Symphonie “Jardin du sommeil d’amour”
onde
Atmosphères
onde
Tout un monde lointain, Miroir
onde
Mass
onde
Rituel in memoriam Bruno Maderna
onde
Echo-fragmente
onde
bouton vidéo précédentebouton vidéo précédentebouton changer émotionbouton favoris videbouton de partagebouton vidéo suivantebouton vidéo suivante
 Aléatoireenregistrerpartager 
Connectez-vous pour enregistrer cette vidéo dans vos favoris !

Bartók
Le Mandarin merveilleux - 1924

Derrière ce titre exotique, une histoire sordide, celle d’un mandarin doté de pouvoirs magiques qui fait irruption dans une maison close et pourchasse une jeune fille. Bartók figure la violence de la scène grâce aux percussions qui parcourent tout ce passage d’un rythme obstiné.

Écoute ces violoncelles ! Comme souvent chez Bartók, on entend l’influence de la musique populaire hongroise.

Bartók amplifie l’intensité de cette danse tragique en faisant jouer les altos puis les vents et enfin tout l’orchestre.

Jusqu’à atteindre un paroxysme de violence, puis la faire repartir progressivement dans une syncope essoufflée.

Ce sulfureux ballet aux accents si contemporains sera un choc et provoquera un scandale lors de sa création.

Bartók, toujours avant-gardiste !

image de césure des votes
petits coeurs EXPRIMEZ VOS ÉMOTIONS
#frisson
8
#surprenant
25
#mélancolique
8
#bof
3
#extase
3
#tragique
22
Connectez-vous pour pouvoir réagir !
NATIXIS logoNatixis, Mécène de l’Orchestre de Paris, apporte son soutien à Monsieur Onde