Logo Orchestre de ParisLogo Orchestre de Paris La discothèque
de Monsieur ONDE
logo Extase
#Extase
onde
Magnificat
onde
Concerto pour violoncelle n° 1
onde
Symphonie n° 40
onde
Symphonie n° 41
onde
La Création
onde
Symphonie n° 6 "Pastorale"
onde
Concerto pour piano n° 2
onde
Symphonie fantastique : "Un bal"
onde
Symphonie n° 4 "Italienne"
onde
Concerto pour violon
onde
Concerto pour piano
onde
Concerto pour violoncelle
onde
Concerto pour piano n° 2
onde
Concerto pour piano n° 2
onde
L’arlésienne, Prélude
onde
Symphonie n° 7
onde
Symphonie n° 5
onde
Symphonie n° 9
onde
Symphonie n° 6
onde
Symphonie n° 9
onde
Symphonie n° 3
onde
Concerto pour violon
onde
Images, Gigues
onde
Le chant du Rossignol
onde
Le Château de Barbe-bleue
onde
Symphonie n° 7
onde
Sinfonietta
onde
Pierre et le loup
onde
Danses symphoniques de West Side Story, Mambo
onde
Sinfonia
onde
Cantus in memoriam Benjamin Britten
onde
Notations n° 1 pour orchestre
onde
bouton vidéo précédentebouton vidéo précédentebouton changer émotionbouton favoris videbouton de partagebouton vidéo suivantebouton vidéo suivante
 Aléatoireenregistrerpartager 
Connectez-vous pour enregistrer cette vidéo dans vos favoris !

Bartók
Le Château de Barbe-bleue - 1918

« Ô Lord, ô Lord ! » Judith vient de découvrir la chambre de torture du château de Barbe-Bleue. Pour illustrer sa peur, Bartók utilise le timbre strident des clarinettes et des violons perchés dans l’aigu pendant que le xylophone joue avec les nerfs de l’auditeur.

Le suspense monte encore avec les sonneries stridentes des vents qui hurlent comme des alarmes. Mais Judith est déterminée à ouvrir les sept portes du château et à découvrir l’âme de son terrible mari dont elle est amoureuse.

Quand Bartók rime avec Hitchcock !

image de césure des votes
petits coeurs EXPRIMEZ VOS ÉMOTIONS
#frisson
13
#surprenant
4
#mélancolique
10
#bof
7
#extase
20
#tragique
6
Connectez-vous pour pouvoir réagir !
NATIXIS logoNatixis, Mécène de l’Orchestre de Paris, apporte son soutien à Monsieur Onde