Logo Orchestre de ParisLogo Orchestre de Paris La discothèque
de Monsieur ONDE
logo yoda
#yoda
onde
La mort de Cléopâtre
onde
Harold en Italie
onde
Manfred, ouverture
onde
Scènes du Faust de Goethe
onde
Symphonie n° 3
onde
Prélude de Parsifal
onde
Symphonie n° 9
onde
Ainsi parlait Zarathoustra
onde
Symphonie n° 4
onde
Nuit transfigurée
onde
Le poème de l’Extase
onde
Concerto pour piano n° 3
onde
Les Cloches
onde
Gurre-Lieder
onde
Le Sacre du printemps
onde
Symphonie n° 4
onde
Symphonie lyrique
onde
Les Offrandes oubliées
onde
Concerto à la mémoire d’un ange
onde
Danses symphoniques
onde
Turangalîla-Symphonie “Jardin du sommeil d’amour”
onde
War Requiem, pour solistes, chœur et orchestre
onde
Rituel in memoriam Bruno Maderna
onde
Cantus in memoriam Benjamin Britten
onde
bouton vidéo précédentebouton vidéo précédentebouton changer émotionbouton favoris videbouton de partagebouton vidéo suivantebouton vidéo suivante
 Aléatoireenregistrerpartager 
Connectez-vous pour enregistrer cette vidéo dans vos favoris !

Berlioz
La mort de Cléopâtre - 1829

Amenant le monologue dramatique de Cléopâtre qui envisage le suicide, les cuivres glissent en une descente sinistre, accompagnés par les cordes dans le grave qui produisent un effet de tambour funèbre. Écoute, on dirait les battements d’un cœur !

Au-dessus de la partition de Cléopâtre, Berlioz a inscrit « avec terreur ». C’est un sentiment que propage l’accompagnement saccadé.

Cette partition, écrite pour le Prix de Rome, sera éliminée d’entrée de jeu, le jury ayant été effrayé par son caractère macabre, trop novateur pour l’époque.

Effrayant, ce Berlioz !

image de césure des votes
petits coeurs EXPRIMEZ VOS ÉMOTIONS
#frisson
8
#surprenant
10
#mélancolique
7
#bof
5
#extase
0
#tragique
14
Connectez-vous pour pouvoir réagir !
NATIXIS logoNatixis, Mécène de l’Orchestre de Paris, apporte son soutien à Monsieur Onde