Logo Orchestre de ParisLogo Orchestre de Paris La discothèque
de Monsieur ONDE
logo Surprenant
#Surprenant
onde
Concerto pour piano n° 9 "Jeunehomme"
onde
Symphonie n° 83 "La Poule"
onde
L'Ouverture de Fidelio
onde
Ouverture du Freischütz
onde
Symphonie n° 9
onde
Harold en Italie
onde
Concerto pour piano n° 1
onde
Tableaux d’une exposition : « La cabane sur pattes de poule »
onde
Suites de Peer Gynt, Dans l’antre…
onde
Symphonie n° 1
onde
Symphonie n° 4
onde
Symphonie n° 4
onde
Ainsi parlait Zarathoustra
onde
L’Apprenti sorcier
onde
Nocturnes « Nuages »
onde
Une vie de héros
onde
Le Chant de la Terre
onde
Passacaille
onde
Cinq pièces pour orchestre, Couleurs
onde
L'Oiseau de feu
onde
Les Cloches
onde
Ma mère l’Oye, Laideronette
onde
Jeux
onde
Le Sacre du printemps
onde
Symphonie n° 5
onde
Une symphonie alpestre
onde
Suite Scythe
onde
Parade
onde
Symphonie n° 1 "Classique"
onde
La Valse
onde
Le Tombeau de Couperin, Menuet
onde
Concerto pour piano n° 3
onde
Le Mandarin merveilleux
onde
Rhapsody in blue
onde
Les Biches
onde
Boléro
onde
Symphonie de Psaumes
onde
Concerto en sol
onde
Concerto pour piano
onde
Concerto pour violon n° 2
onde
Concerto pour orchestre
onde
Concerto pour orchestre, Jeu de couples
onde
Atmosphères
onde
Tout un monde lointain, Miroir
onde
Sinfonia « O King »
onde
Mass
onde
Rituel in memoriam Bruno Maderna
onde
Echo-fragmente
onde
bouton vidéo précédentebouton vidéo précédentebouton changer émotionbouton favoris videbouton de partagebouton vidéo suivantebouton vidéo suivante
 Aléatoireenregistrerpartager 
Connectez-vous pour enregistrer cette vidéo dans vos favoris !

Rachmaninoff
Les Cloches - 1912

Ne te laisse pas abuser par ce carillon faussement léger... Écoute plutôt le trémolo des cordes et les harpes qui font monter une étrange inquiétude…
Le carillon s’amplifie progressivement. Rachmaninoff ajoute bois, cors, trompettes, cordes, cuivres, percussions….

Au moment de l’entrée du chœur qui chante en anglais "Écoutez le hurlement du tocsin !", l’orchestre gronde une descente chromatique terrifiante !

Dans ce troisième mouvement, le chœur et cet orchestre déchaînés annoncent la guerre et le chaos !

Composées d’après une traduction russe d’un poème d’Edgar Allan Poe, Rachmaninoff nous rappelle que les cloches rythment notre vie de mortel, de la naissance jusqu’à la mort.

Ah, Rachmaninoff me tourmente !

image de césure des votes
petits coeurs EXPRIMEZ VOS ÉMOTIONS
#frisson
4
#surprenant
14
#mélancolique
0
#bof
5
#extase
7
#tragique
8
Connectez-vous pour pouvoir réagir !
  • image de profil de l'utlisateur qui a commenté
    Saeran03

    Tellement surprenant !!!! J'apprécie beaucoup la fin de l'extrait qui se termine par un canon descendant de Sopranos à Bariton/Basse sur une suspension !

    21 novembre
NATIXIS logoNatixis, Mécène de l’Orchestre de Paris, apporte son soutien à Monsieur Onde